Home > Digital Transformation Centre Cameroun

Digital Transformation Centre Cameroun

Le Digital Transformation Centre Cameroun promeut principalement des projets dans les zones rurales en mettant l'accent sur les groupes de population marginalisés. En coopération avec des partenaires publics et privés, les thèmes de la promotion de l'innovation et de l'e-gouvernement sont abordés.

En un coup d’œil

Le développement du Cameroun au cours des dernières décennies a été marqué par des défis politiques, économiques et sociaux majeurs. Les conflits dans les pays voisins et entre les régions anglophones et francophones du pays influencent – entre autres – le processus de transformation numérique. Par exemple, une connexion Internet rapide et performante n’existe généralement que dans les villes. C’est l’une des raisons pour lesquelles, malgré un taux d’alphabétisation élevé, la proportion d’internautes dans le pays est relativement faible.  

 Ces défis et d’autres ont été abordés par la stratégie numérique du Cameroun, qui devait être mise en œuvre d’ici 2020. Dans huit domaines thématiques, la priorité a été donnée non seulement à l’expansion de l’infrastructure numérique, mais aussi à la transformation numérique des entreprises et au développement de travailleurs et de dirigeants qualifiés. La stratégie numérique était ainsi orientée vers la Vision 2035 du Cameroun pour un développement socio-économique durable.  

Malgré ces objectifs ambitieux, de nombreux projets n’ont pas pu être menés à bien ou n’ont été que partiellement réalisés. Les activités de l’écosystème technologique continuent de se concentrer principalement dans les villes de Douala, Yaoundé et Buea. Le secteur administratif reste également confronté au défi majeur de la numérisation de ses systèmes et donc de la facilitation de l’accès des citoyens aux services. 

 

Notre approche

Par conséquent, le Digital Transformation Center Cameroun soutient la transformation numérique, en particulier dans les zones rurales et avec une attention particulière dédiée aux groupes marginalisés. Cette approche vise à assurer l’égalité d’accès aux services numériques et à réduire la fracture numérique. De même, la fiabilité de l’État sera accrue par l’adoption de services électroniques et l’amélioration du climat d’investissement par la promotion des startups, des petites et moyennes entreprises dans le secteur numérique. 

Des projets initiaux ont déjà été réalisés ces dernières années en coopération avec le gouvernement camerounais et la GIZ. À l’avenir, le Digital Transformation Center regroupera tous les projets numériques de la GIZ et, en outre, encouragera les initiatives les plus prometteuses. Cela se fera non seulement en étroite collaboration avec les ministères concernés, mais aussi avec des partenaires du secteur privé, comme le Orange Digital Center à Douala. 

 

Plus d’informations